En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Sans commentaire" du numéro 149

Je n'ai jamais senti

Christine Angot

N° 149 Printemps 2015

Sans commentaire


« Quand j'ai lu les Cent Vingt Journées de Sodome, c'était dur, violent, difficile, mais je n'ai jamais senti que Sade cherchait à m'humilier. La description du système était sans complaisance, la lectrice que j'étais ne se sentait...

Pour lire la suite, achetez l'article