Italie. Le scandale de l'espoir

Giuseppe Sacco

N° 147 Automne 2014

Article


Il semble que la politique italienne connaisse une profonde transformation dont l'auteur est Matteo Renzi. Après une fulgurante ascension politique à partir de la mairie de Florence, il est parvenu très jeune à la tête du gouvernement. Cette ascension, son programme, ses premiers pas, ses premières décisions méritent d'être analysés avec soin, avec subtilité même, car en politique les Italiens peuvent être des maîtres incomparables, peut-être parce qu'ils sont si difficiles à gouverner. Nul ne pouvait mieux le faire, pour nous, depuis Rome, que Giuseppe Sacco que l'expérience Renzi rend plein d'espoir pour son pays et pour l'Europe. Partageons donc ses analyses et ses espoirs.

COMMENTAIRE

Comme s'il voulait marquer ouvertement son détachement face aux petits jeux politiques, dès le lendemain des élections européennes, desquelles il est sorti triomphateur, Matteo Renzi, le nouveau chef du gouvernement italien, a tourné son attention vers l'extérieur ...

Pour lire la suite, achetez l'article