Ajouter au panier Acheter des crédits

Hommage à Laurent Bouvet (1968-2021)

Philippe Raynaud

N° 177 Printemps 2022

Article


Laurent Bouvet, cofondateur en 2016 du Printemps républicain, est mort le 18 décembre dernier des suites de la maladie de Charcot. Sa disparition à 53 ans nous prive d'un intellectuel de grand talent, dont les interventions dans le débat public étaient nourries d'une expérience politique très riche et s'appuyaient sur une ample culture en sciences sociales et en philosophie politique. Laurent Bouvet était en même temps un défenseur intransigeant de la laïcité et un héritier de la « deuxième gauche ». Sa disparition a donné lieu à des hommages nombreux, à gauche et à droite, mais elle n'a nullement désarmé ses nombreux ennemis : une partie de la gauche voyait en lui un dangereux « islamophobe » à la sensibilité « populiste », alors que, aux yeux de la droite radicale, son combat pour la République laïque restait très en deçà d'un vrai programme « national ». Philippe Raynaud revient ici sur le parcours à la fois original et exemplaire d'un esprit libre.

COMMENTAIRE

J'ai connu Laurent Bouvet dans les années 1990, lorsqu'il préparait sa thèse sous la direction de Pierre Rosanvallon. C'était à la belle époque du Centre de recherches politiques Raymond Aron qui, sous l'impulsion de François Furet (disparu en 1997), a joué un rôle considérable dans le...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits