Hirst à Venise. Transgression dans l'art contemporain

Béatrice Majnoni d'Intignano

N° 162 Été 2018

Article


De mai à décembre 2017, l'exposition Treasures from the Wreck of the Unbelievable se déroulait au Palazzo Grassi et à la Punta della Dogana à Venise. Cette exposition, préparée depuis dix ans par l'artiste britannique, parfois sulfureux, souvent controversé, se déploie comme un rêve, une narration entre fiction et réalité. Cette forme d'art plastique détrônera-t-elle l'art conceptuel ? Voilà la question que Béatrice Majnoni d'Intignano a souhaité partager avec nos lecteurs.

COMMENTAIRE

Damien Hirst, ancienne égérie provocatrice des Young British Artists, le groupe soutenu par Charles Saatchi à la fin des années 1980, se fait connaître grâce à son Veau d'or (Golden Calf), sa tête de mort aux 8 000 diamants (For the Love of God) et son provocateur requin immergé...

Pour lire la suite, achetez l'article