Ajouter au panier Acheter des crédits

Gauche, droite et vote populaire

Florent Gougou, Pierre Martin

N° 145 Printemps 2014

Article


Le vote des milieux populaires a bénéficié d'un regain d'intérêt ces dernières années. Au cœur des préoccupations de la gauche depuis sa défaite traumatisante de 2002, la question a pris une nouvelle dimension à la veille des élections de 2012. La plupart des observateurs diagnostiquent un recul de la gauche dans l'électorat populaire plus ou moins compensé par une progression dans les couches salariées supérieures, une double dynamique qui serait liée à l'abandon du réformisme social par le Parti socialiste et à la promotion d'un réformisme sociétal. En parallèle, de nombreux chercheurs s'interrogent sur la réalité et la signification du vote des milieux populaires en faveur du Front national.L'objectif de l'article est d'analyser les phénomènes réels qui fondent ces analyses et prises de position. Nous tenterons de définir ce qu'incarne l'expression « milieux populaires », avant de revenir sur la réalité et la signification des mutations de leur vote. Cela permettra d'aborder des questions largement ignorées jusqu'ici par les observateurs.

F. G. et P. M.

Les milieux populaires et la société françaiseLes milieux populaires ne sont pas aisés à définir. Par leur proximité avec la notion de peuple, ils véhiculent des enjeux idéologiques qui pèsent très fortement sur la manière de les concevoir en termes scientifiques. Il est vrai qu'ils sont au cœur d...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits