Éternel retour ?

Les cycles criminalité – sécurité

Maurice Cusson

N° 136 Hiver 2011

Article


Un cycle se caractérise par l'alternance répétée de phénomènes qui se succèdent dans le même ordre pour revenir à son point de départ : le cycle des saisons. En économie, l'occurrence de cycles d'affaires récurrents n'est pas contestée : une phase d'expansion est suivie d'une phase de récession débutant par une crise, puis viennentt la contraction et enfin la reprise, laquelle prépare un nouveau cycle. Les économistes cherchent l'explication d'une phase d'un cycle dans la phase précédente. C'est ainsi que la crise est causée par la prospérité et les excès spéculatifs qui caractérisent la phase d'expansion. C'est l'emballement de la croissance qui cause la crise puis la récession. Existe-t-il des cycles de la criminalité, avec des successions répétées de périodes de sécurité et d'insécurité, d'ordre et de désordre qui reviendraient tour à tour dans un ordre régulier ? Les exemples d'évolution cyclique de la criminalité restent rares, mais on en repère quelques-uns, notamment dans l'évolution des homicides à New York durant les deux derniers siècles.

M. B.

Dans la ville de New York, entre 1800 et 2000, les taux d'homicides furent emportés par trois grandes vagues1. La première culmine en 1864 après avoir été précédée d'un creux qui se situait entre 1820 et 1830. Le sommet de la deuxième vague date de 1931 alors que...

Pour lire la suite, achetez l'article