En France

Pierre Martin

N° 167 Automne 2019

Article


Ces premières élections intermédiaires de l'ère Macron ont été marquées par un échec relatif en termes électoraux et un succès relatif en termes d'opinion de la liste gouvernementale devancée par le Rassemblement national, l'effondrement des Républicains, le bon résultat d'EELV, l'échec de La France insoumise et la confirmation de l'effondrement du PS.

P. M.

La conjoncture politiqueLe pouvoir a abordé ces premières élections depuis la victoire présidentielle d'Emmanuel Macron et celle de ses partisans aux législatives de juin 20171 dans une situation d'assez forte impopularité2. Les mesures économiques et sociales du gouvernement3 ont installé dans l'opinion l'image d'Emmanuel Macron...

Pour lire la suite, achetez l'article