En finir avec l'élection du président de la République au suffrage universel

Thomas

N° 153 Printemps 2016

Article


Depuis la réforme constitutionnelle de 1962, la France élit le chef de l'État au suffrage universel direct et connaît un dualisme à la tête du pouvoir exécutif, partagé entre Président et Premier ministre. Unique au sein des démocraties occidentales, cette double spécificité a peu à peu transformé la Ve République jusqu'à un affaiblissement qui, mutatis mutandis, commence à évoquer l'impuissance des IIIe et IVe Républiques. Cet article établit le diagnostic et trace des voies de sortie. En raison des fonctions qu'il a occupées et de celles qu'il occupe, l'auteur signe d'un pseudonyme.

Th.

Deux fonctions pour un seul homme Le président de la République cumule deux fonctions qui ne peuvent pas être correctement incarnées par une seule personne, tout simplement parce qu'elles sont radicalement différentes et même opposées. Il doit d'une part assumer une fonction de chef de l'État, « Président...

Pour lire la suite, achetez l'article