L'enquête est vendue dans sa globalité.

En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Enquête" du numéro 133

Du rêve à la réalité

Dominique Reynié

N° 133 Printemps 2011

Article


Nous avons procédé à une enquête en interrogeant des observateurs attentifs de la vie politique. Nous leur avons demandé de répondre à la question suivante :« Pourriez-vous procéder à une expérience mentale ? Supposons que les élections législatives de 2012 soient remportées par le Parti socialiste et ses alliés. Compte tenu de ce que sera, en 2012, la situation de la France et de l'Europe, et compte tenu de l'orientation probable de cet éventuel gouvernement : quelles sont, à vos yeux, les principales lignes du programme qu'il devrait ou pourrait mettre en œuvre pour la législature 2012-2017, ou les principales décisions qu'il devrait ou pourrait prendre ? »La plupart des personnalités interrogées ont bien voulu répondre, et nous sommes heureux de publier leurs réponses. Comme on le verra, et comme on pouvait s'y attendre, elles sont très différentes. Les opinions, les préférences, les prévisions des auteurs diffèrent. Nos lecteurs, nous l'espérons, apprécieront cette diversité. Ils admettront aussi que nous avons choisi cette hypothèse sans nous poser la question de savoir s'il fallait ou non la souhaiter. C'est une probabilité : espérée par certains, redoutée par d'autres, indifférente à plusieurs. Mais la réflexion politique consiste souvent à prévoir les conséquences possibles d'un événement probable et à tirer les leçons de ces éventualités. Réflexion utile car elle modère les passions des acteurs, les craintes ou les illusions des spectateurs.Nos lecteurs trouveront ainsi dans ces pages une analyse de la situation présente et future de la France. De là, ils réfléchiront aux politiques, celles que l'on souhaite et celles que l'on redoute. Nos lecteurs pourront ainsi suggérer aux électeurs et aux élus que la politique n'est jamais rien d'autre que l'art du possible.

COMMENTAIRE

  Dominique REYNIÉ, Du rêve à la réalité   La situation était si fragile que quelques maladresses ont suffi. Des déclarations, purement tactiques, dès le 25 juin 2012, évoquant un revenu étudiant, une rumeur sur...

Pour lire la suite, achetez l'article