Deux régulations

Marcel Boiteux

N° 133 Printemps 2011

Article


Le mot « régulation » est à la mode, comme ce qu'il est censé désigner ; mais la notion couvre, en fait, des situations très différentes, ce qui est source de confusion. Il s'agit, certes, de mieux faire fonctionner le marché ; mais on conçoit que les mesures à prendre ne soient pas les mêmes dans les cas où la concurrence fonctionne mal, par opposition à ceux où il n'y a pas de concurrence du tout.Encore faut-il au préalable s'entendre sur les objectifs poursuivis. Plus précisément, la concurrence est-elle une fin en soi, ou seulement un moyen de voir les acteurs économiques, sans le savoir, œuvrer au mieux pour le bien public ?J'oserai avancer qu'on ne peut traiter utilement de la régulation sans en connaître l'objet.

M. B.

Grâce aux progrès de la science, l'homme s'est extrait des équilibres naturels qui régulaient les effectifs de son espèce par la famine et la maladie, et il a remarquablement prospéré1. Grande est la tentation de penser que ce qui a réussi en physique, en chimie, en médecine vaut...

Pour lire la suite, achetez l'article
L'Islam et son rapport au monde

L'Islam et ses attraits

Essai sur l'Islam et son rapport à la civilisation occidentale par Alain Besançon