De Jacques Chirac à Nicolas Sarkozy

Une étape décisive

Alain Duhamel

N° 163 Automne 2018

Article


Alain Duhamel publie ce trimestre, aux Éditions de l'Observatoire, ses mémoires sous le titre Journal d'un observateur (336 pages). De ce livre qui combine l'autobiographie d'un observateur avisé de la politique française et l'analyse approfondie de cette politique, l'auteur a bien voulu nous confier en avant-première les pages qui suivent. Nous l'en remercions bien vivement. Ces pages, tirées du chapitre VII (titré « L'état de crise »), concernent les suites de l'élection présidentielle de 2002 qui, au second tour, opposa Jean-Marie Le Pen à Jacques Chirac et qui aboutit à la victoire de celui-ci. Période décisive de notre histoire politique : le premier mandat de cinq ans pour un président de la République, le début de nos difficultés économiques (déficit du commerce extérieur, chute de notre compétitivité, dérèglement de nos finances publiques) et la grande défaite du parti européen au référendum sur le projet de Constitution de l'Union européenne. Période décisive parce que les traits qui s'y dessinent commandent, pour la France, tous les périls et tous les enjeux de la période qui suit, celle dans laquelle nous vivons encore.

COMMENTAIRE

La réélection de Jacques Chirac face à Jean-Marie Le Pen avec 82 % des voix constitue évidemment un grand soulagement mais ce n'est en rien un triomphe. À mes yeux, elle officialise même l'état de crise français. Lionel Jospin a été durant cinq ans un bon Premier ministre...

Pour lire la suite, achetez l'article