De Balance ton porc au « juridiquement correct »

Jean-Éric Schoettl

N° 170 Été 2020

Article


Potentiellement libérateur, le mouvement Me too a été confisqué par cette branche du gauchisme qu'est le féminisme radical, lui-même inséparable de la surenchère victimaire qui a accompagné l'assomption des droits individuels, en France comme partout en Occident, depuis une quarantaine d'années. En devenant juridiquement correct, le politiquement correct malmène les principes fondamentaux de la République. Celle-ci saura-t-elle résister ?

J.-É. S.

Balance ton porcJe suis de ceux qui se sont dit « à la bonne heure ! » au début de la mobilisation contre la violence de genre et le harcèlement sexuel. De ces hommes qui, avant même d'être pères de filles, ont détesté le machisme ordinaire et, depuis leur adolescence, n'ont...

Pour lire la suite, achetez l'article