Ajouter au panier Acheter des crédits

Commémorations et sortie de l'histoire

Jean-Pierre LE GOFF

N° 157 Printemps 2017

Article


Au fil des ans, François Hollande a multiplié les commémorations historiques, cherchant à incarner l'unité du pays et à renouer avec l'histoire. Cette instrumentalisation politique n'est pas seule en cause dans cette frénésie commémorative. À sa façon, le président de la République partage et renforce un nouvel « air du temps » des sociétés démocratiques marqué par la révision de l'histoire à l'aune d'une « mémoire » émotionnelle et victimaire. Dans ce domaine, le recul réflexif et critique peut sembler délicat dans la mesure où il risque d'emblée d'être soupçonné d'insensibilité et d'inhumanité. Ces commémorations mémorielles n'en traduisent pas moins un rapport à l'histoire dont il importe de cerner les principaux traits.

J.-P. L. G.

La place centrale désormais accordée à l'évocation des souffrances, de la mort et des horreurs de la guerre au plus près du vécu des individus s'accompagne en contrepoint de l'invocation de nobles valeurs et de bons sentiments dessinant les contours d'une humanité unie et fraternelle. Ces...

Pour lire la suite, achetez l'article : Ajouter au panier Acheter des crédits