La chronique est vendue dans sa globalité.

En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Chroniques" du numéro 147

Chemins d'automne

Gil Delannoi

N° 147 Automne 2014

Chroniques


Basho écrit :Ce haïku est souvent traduit ainsi1. La traduction suppose que se passer de sinon (qui ne figure pas dans le texte original) serait très sec, trop descriptif. Le terme sinon marque le passage du paysage à l'idée et le glissement de la sensation au sentiment. C'est...

Pour lire la suite, achetez l'article