La chronique est vendue dans sa globalité.

En achetant cet article, vous aurez accès à tous les articles "Chroniques" du numéro 154

Autopsie d’un meurtre : l’affaire Sauvage

Rémy Libchaber

N° 154 Été 2016

Chroniques


Par leur retentissement, certaines affaires judiciaires donnent le sentiment d’une déchirure soudaine du consensus social. Des principes juridiques incontestés font l’objet de critiques imprévues, virulentes parfois, qui dévoilent le jeu de forces demeurées souterraines. La violence du surgissement déstabilise parfois l’état du droit. L’affaire Jacqueline Sauvage témoigne d’un tel complexe de réactions, qui place les juristes dans la stupeur : sans qu’ils l’aient ressenti, nombre de leurs certitudes se trouvent contestées – ce qui en dit long sur l’état de la société et la possible désuétude de certaines institutions.

Résumons à gros traits une affaire dont on n’a aucune connaissance particulière : l’auteur n’a lu ni les pièces du dossier, ni les décisions de justice. Les observations formulées s’alimentent aux mê...

Pour lire la suite, achetez l'article