Alexandre Soljenitsyne. De la fragilité de la démocratie

Hervé Mariton

N° 164 Hiver 2018

Article


Hervé Mariton, membre du comité pour le centenaire d'Alexandre Soljenitsyne, revient sur le discours prononcé par le Prix Nobel de littérature en 1978 à Harvard pour montrer combien il peut éclairer le débat actuel sur la fragilité de la démocratie, sur la « démocratie illibérale ». Il explore l'idée selon laquelle Soljenitsyne desserre l'étau du choix entre populisme et progressisme, reprenant Platon et son exigence du beau, du bien et du vrai.

COMMENTAIRE

La démocratie est fragile. Ce constat viendrait comme une surprise en 2018. Mais l'histoire nous l'enseigne depuis longtemps ; elle nous renseigne aussi sur les composantes et les causes de cette fragilité. La réflexion et l'action politiques peuvent aider à la résoudre. Encore faut-il que cette fragilité...

Pour lire la suite, achetez l'article