À propos d'Erich Fromm et de Jürgen Habermas

Leszek Kołakowski

N° 163 Automne 2018

Article


Nous avons publié dans nos précédents numéros la première et la deuxième parties de cet essai qui concerne l'École dite de Francfort. École postmarxiste qui a joué et joue encore un grand rôle dans la critique intellectuelle et morale de nos sociétés. Il s'achève dans cette troisième partie : Leszek Kołakowski conclut après avoir étudié les œuvres d'Erich Fromm et de Jürgen Habermas, auteurs que l'on peut rattacher à cette école mais qui ont leur personnalité propre bien distincte de celles des fondateurs Horkheimer et Adorno.Rappelons que ces articles sont tirés d'un chapitre du troisième volume (The Breakdown), inédit en français, du grand ouvrage de Leszek Kołakowski : Main Currents of Marxism. Its origin, growth and dissolution (vol. III, Oxford, Clarendon Press, 1978). Le premier et le deuxième volumes seuls avaient été traduits en français et publiés par Flammarion en 1987.

COMMENTAIRE

Un freudien originalErich Fromm (né en 1900), qui vécut aux États-Unis à partir de 1932 et fut d'abord un freudien orthodoxe, est surtout connu comme l'un des cofondateurs, avec Karen Horney et Harry Sullivan, de l'école « culturaliste » de psychanalyse. Cette école s'écarta si radicalement de...

Pour lire la suite, achetez l'article