André Gide

Article Revue
Nous ne savons plus à quelle source boire Hiver 2018
n° 164
Le bonheur de l'exil Automne 2018
n° 163
Alain et Maurras Hiver 2015
n° 152
La constante supériorité de l'Allemagne Automne 2015
n° 151
L'horreur du mensonge Été 2015
n° 150
Les deux totalitarismes Été 2015
n° 150
Retour en Europe Hiver 2011
n° 136
J'ai l'air de chiner Balzac… Hiver 2010
n° 132
SEUL LE MANQUE D'IMAGINATION… Été 2003
n° 102
CÉDER UN PEU PERMET DE RÉSISTER BEAUCOUP… Automne 2000
n° 91
TROP LONGTEMPS J'AI CRU QU'IL Y AVAIT PLUS D'UNE CIVILISATION QUI PÛT PRÉTENDRE À NOTRE AMOUR Hiver 1997
n° 80
Je m'indigne et vous m'expliquez savamment que ce mal est nécessaire (1936-1937) Automne 1992
n° 59
ÉLOGE DE LA BEAUTÉ ET DE L'ÉRUDITION
« Cioran, considérant la suite de merveilles inventées par la France depuis mille ans, lui accorde le droit de se reposer. De mon côté, j’ai décidé très tôt qu’il ne fallait pas se laisser impressionner par la décadence. J’ai cherché, enseigné et écrit pour faire revivre, au moins par la mémoire, quelques siècles de fécondité française. J’ai été jusqu’à apostropher l’État français et le sommer de faire passer toujours notre patrimoine et notre langue avant le soutien servile aux divertissements de masse. »
Pour Commentaire, le 18 août 2017

 Marc Fumaroli est avec Raymond Aron, Jean-Claude Casanova et Pierre Manent un des fondateurs de Commentaire. Retrouvez tous ses articles sur notre site.